L’appartement

Marianne Films accompagne le projet « L’appartement » , pièce de théâtre conçu pour être jouée chez les particuliers sur le thème des discriminations. Ce projet est piloté par Kadia Ouabi, réalisatrice intervenante à Marianne Films.

 

L’Appartement est une pièce de théâtre courte d’un genre mi-comique, mi-dramatique, conçue pour être jouée dans des appartements. Cette pièce qui mélange théâtre et vidéo tient un décor minimaliste qui permet son adaptabilité dans n’importe quel appartement. Le but de cette initiative étant de favoriser l’accès à la culture théâtrale en banlieue, la pièce traite d’une thématique simple : la discrimination.

L’habitant, qui reçoit la pièce, invite ses voisins chez lui pour assister à la représentation d’une durée de 30 minutes. Suite à la pièce, est amenée durant une demi-heure une discussion/débat sur la thématique de la discrimination. Cet échange permet un aperçu des différents points de vue sur le thème abordé, ce qui est intéressant tant pour les participants que pour la Compagnie. Celle-ci se servira alors de cette nouvelle matière pour travailler à l’évolution de la pièce après chaque représentation.

La pièce mélange théâtre et vidéo. L’histoire se déroule à l’intérieur d’un restaurant d’une péniche parisienne qui borde la Seine. Un voyage au travers d’un « Paris by Night ».
Les images du paysage parisien défilent du point de vue de la péniche grâce à la vidéo-projection présente durant toute la pièce. Tantôt pour créer un univers de voyage, tantôt pour nous montrer les flash-backs qui concernent les personnages en jeux. L’image nous dévoile dans un premier temps un Paris illuminé la nuit : le beau Paris qui renvoi une ambiance classe, cosy et chaleureuse. Le tout bercé par une musique de piano bar qui renforce le côté chaleureux et classieux.

A travers la vidéo, il est aussi question de casser cet univers calme et idyllique qui s’instaure dès le début. Le chaleureux vient contraster avec une situation gênante : celle de la rencontre entre Dan, Nawal et Céline. La vidéo est présente pour montrer les démons du passé qui hantent chaque personnage à travers plusieurs flash-backs. Le son est présent pendant toute la pièce pour traduire les angoisses et les pensées des personnages. Il s’exprime avec de la musique (parfois joyeuse, parfois électrique), mais aussi avec des voix-off pour évoquer des souvenirs passés ou des pensées présentes.

Il tient son importance car il plante le décor de chaque situation. Une péniche aux allures classieuses : une musique de piano-bar. Un extérieur agité : un brouhaha ambiant. Le son permet le voyage d’un univers à un autre grâce à des ruptures brusques avec ou sans transition

Vous êtes intéressé pour recevoir une pièce de théâtre en appartement chez vous ? N’hésitez pas à nous contacter !

Nous sommes aussi intéressés pour diffuser la pièce dans les collèges et lycées.

  • 41a rue Soljenitsyne - 91000 Evry
  • mariannefilms@gmail.com / kadia.ouabi@gmail.com
  • 06 29 46 41 22